En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres

Cliquez ici


GéoArtémis® : La cartographie opérationnelle dans le nouveau système de traitement de l’alerte du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Dordogne (SDIS24)

Session SDIS / Prévention & Sécurité

Capitaine Sébastien LAUGENIE
laugenie.sebastien@sdis24.fr

Pascal RIFFAUD
riffaud.pascal@sdis24.fr

Mots clés, Logiciels Esri utilisés, Public visé, Résumé :

Logiciels Esri utilisés : ArcGIS ArcEditor 10 et extension Network Analyst, ArcGIS Server Web, Artémis,

Mots-clés : SDIS, géolocalisation, traitement de l’alerte, pompier, cartographie web
 
Public visé : Tout public

Résumé : Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau Centre Départemental d’Appel d’Urgence du SDIS 24, suite à un marché public, le logiciel Artémis de la société SIS a été déployé. Une des grandes nouveautés de ce système de gestion de l’alerte est l’interfaçage de l’outil Artémis® avec la solution de cartographie Web d’ESRI, ArcGis Server et l’applicatif GéoArtémis. Les apports de cette nouvelle composante cartographique dans le système d’alerte contribuent notamment à améliorer la localisation des interventions lors de la prise d’appel du 18, l’aide à la décision et le suivi des opérations en cours. Ces outils permettent le couplage de données temps réel (demandes de secours et interventions) avec des données prévisionnelles afin d’anticiper et de gérer des situations opérationnelles.

Présentation et contexte du SDIS 24

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Dordogne (SDIS24) est un établissement public administratif dont la vocation principale est la distribution des secours le plus efficacement et équitablement possible sur l’ensemble du département de la Dordogne.

Le SDIS de la Dordogne en quelques chiffres c’est :

  • 1665 hommes et femmes sapeurs pompiers volontaires et professionnels
  • 85 personnels administratifs et techniques
  • 41 centres d’incendie et de secours – 520 véhicules
  • Plus de 23 000 opérations de secours par an

Suite à une procédure d’appel d’offre, le SDIS 24 vient de renouveler son gestionnaire des voies radio en 2011 (Réseau national Antarès) et son système de traitement de l’alerte. Ce dernier exploite la solution logicielle Artémis® de la société SIS depuis juin dernier et remplace le logiciel GIPSI® qui était utilisé au SDIS24 depuis près de 20 ans.
 
L’ancien système Gipsi ne disposait pas de cartographie et les adresses étaient référencées en coordonnées UTM kilométrique dans une base de données alpha numérique.
Une des grandes nouveautés pour le SDIS24 est la mise en place d’une cartographie opérationnelle en lien direct avec le logiciel de traitement de l’alerte. Il s’agit du module GéoArtémis développé conjointement par ESRI France et SIS, à partir de l’outil ArcGIS Server Web 10 d’ESRI. Cet outil participe pleinement à améliorer le traitement et le suivi de l’alerte, mais donne aussi accès à une série d’outils et d’informations permettant une aide à la décision et une anticipation des situations opérationnelles.

1 - La cartographie dans le traitement et le suivi de l’alerte : GéoArtémis®

Les appels émis vers le « 18 » et « 112 » sont exploités par le Centre Départemental de Traitement de l’Alerte (CDTA) qui centralise les demandes de secours sur l’ensemble du département de la Dordogne. L’opérateur recueille et traite les informations avec le logiciel Artémis qui lui propose les moyens matériels et humains disponibles à engager, en fonction du lieu et de la nature de l’intervention.
Une bonne géolocalisation de l’intervention est le point de départ primordial de la prise d’alerte.
 
Artémis et GéoArtémis permettent une localisation dynamique de l’adresse renseignée par l’opérateur avec le niveau de précision du RGE (Référentiel Grande Echelle). La base de données exploitée par le moteur de recherche d’Artémis est issue de la BDTOPO de l’IGN. Cette base de données a été réappropriée et largement remodélisée pour les besoins de l’application Artémis. Elle est mise à jour en interne en continu.

Principales étapes de la prise d’appel et localisation de l’intervention

La recherche de la localisation de l’intervention dans la base de données Artémis peut se faire à la commune, à la voie ou lieu-dit, au point de repère (ex : passage à niveau, PK autoroute, camping, château,…)

Formulaire de prise d’appel Artémis

  • l’opérateur CTA décroche l’appel « 18 »
  • renseignement de la localisation de l’alerte : commune, adresse, points de repère,… (Localisation)

Vérification de la localisation par l’opérateur dans Géoartémis par un clic sur le bouton globe à côté des coordonnées – Coord.)


La base de données Artémis est mise à jour quotidiennement. Elle ne contient pas toutes les informations d’adresses ou de points de repères existants sur le terrain. Aussi, lorsque l’opérateur ne trouve pas l’information d’adresse de l’intervention dans la base de données Artémis, en fonction des informations qui auront été données par le requérant, il peut définir une localisation en coordonnées XY par un clic droit directement sur la carte, à l’emplacement estimé le plus proche de l’intervention.
 
L’opérateur peut disposer aussi à la volée d’informations de coordonnées XY (en bas à gauche de la fenêtre de Géoartémis) avec un affichage dynamique des valeurs suivantes : GPS (Degrés Minute Seconde ou Degré Décimal), UTM Zone 31 (Universal Transverse Mercator) et Lambert 93.
Une fenêtre en bas à droite permet de visualiser une situation plus large que celle de l’emprise courante de la fenêtre Géoartémis.

Puis l’opérateur renseigne les points suivants et termine la prise d’alerte :

suite du formulaire de prise d’appel

  • précisions de la localisation
  • nature de l’intervention (Sinistre)

Image

  • proposition par Artémis des moyens à engager pour ce type de sinistre sélectionné en fonction des engins et des personnels compétents disponibles. (Engins retenus)
  • déclenchement de l’alerte : alarme des bips et émission de l’ordre de départ (OD) dans le centre de secours.

L’ordre de départ envoyé par Artémis contient les coordonnées UTM et alpha-numériques de l’intervention qui permettent :

  • Au chef d’agrès, de retrouver facilement le lieu de l’intervention dans l’atlas papier du véhicule par la mise en cohérence de l’index cartographique des voies et adresses et la base de données d’Artémis.
  • Pour les VSAV (Véhicule de Secours aux Asphyxiés et aux Victimes) équipés de tablettes numériques avec cartographie embarquée, de proposer automatiquement une solution d’itinéraire pour se rendre sur les lieux de l’intervention sans saisie préalable. (Solution de cartographie développée par la Générale d’Infographie à partir du moteur de navigation BeNomade).

Tablettes PC « Pilot Mobil » de la société TPL avec cartographie embarquée

En bref, la tablette PC permet aussi :

  • de gérer la position d’un véhicule durant toute l’intervention (départ du véhicule, arrivé sur les lieux de l’intervention, retour disponible,…)
  • de réaliser la fiche bilan de la victime et de la transmettre par radio directement au SAMU.

Suivi des interventions et géolocalisation des véhicules

GéoArtémis permet de visualiser et de consulter rapidement les interventions en cours et de repérer les véhicules sur le terrain depuis le synoptique des interventions ou directement depuis la cartographie. Les véhicules sont équipés de GPS qui remontent au système Artémis leur localisation via le réseau de communication Antarès environ toutes les 10 secondes. Cela permet de suivre en temps réel la position de tous les engins en intervention.

Synoptique des interventions


Le synoptique permet de visualiser l’ensemble des interventions en cours avec les moyens engagés. Par un clic droit sur le bouton gris du numéro de l’intervention ou sur celui d’un véhicule on peut accéder à la cartographie et se positionner soit sur une intervention soit sur un véhicule.

Intervention en cours et véhicules sur le terrain, vue générale de la Dordogne


Zooms interventions avec géolocalisation des véhicules


2 - Présentation des données disponibles, principaux outils et fonctionnalités de GéoArtémis®

Les fonds cartographiques

L’onglet « Scan et Atlas » permet de changer le fond de carte. Les données scan sont celles de l’IGN avec des échelles ajustées en fonction de la résolution écran et de l’affichage numérique :

  • SCAN250®
  • SCAN100®
  • SCAN25®

Vue avec les fonds SCAN


Les niveaux de zoom les plus fins permettent l’affichage d’une version scan de l’atlas papier utilisé dans les véhicules. Ces vues numériques de l’atlas opérationnel permettent aux opérateurs du CTA de disposer visuellement du même support cartographique que les atlas papier des équipes sur le terrain et de faciliter les communications radio.

Vue avec le fond Atlas


Consultation et interrogation des données opérationnelles et prévisionnelles

Menu recherche

Consultation d’informations et zoom sur une zone avec hydrants (poteaux d’incendie), Etare (établissement répertorié), Centre de secours et points de repères.

Ce menu permet d’effectuer des recherches par la cartographique ou d’interroger la fiche d’une donnée :

  • un centre de secours, une intervention ou un véhicule en intervention,
  • un point d’eau (type, disponibilité, débit, pression)
  • Etare (lien vers les fiches reflexes au format pdf)
  • une commune, une adresse ou un point de repère

Des outils d’analyse et de gestion des données pour une aide à la décision

Menu gestion des opérations

Ce menu permet :

  • des calculs d’azimut, des mesures de distances, de surfaces
  • de dessiner sur la carte (point, ligne, polygone ou texte)
  • de réaliser des opérations avancées : cône de propagation, blocage de zone, calcul d’Itinéraire et isochrone

Cône de propagation


Exemples :       En cas de pollution de l’air, estimation de la zone impactée en fonction du sens et de la vitesse du vent.

Blocage de zone, calcule d’itinéraire


La fonction de blocage permet de localiser des travaux de voirie, de fermer des zones en cas de fêtes de quartier, de fuite de gaz par exemple.
L’information de blocage d’une zone sur la carte est prise en compte dans la base adresse d’Artémis  et apparaît sur le ticket de départ de l’intervention.
 
Le blocage est aussi pris en compte par la fonction de calcul d’un itinéraire.
 
En effet, un graphe navigable du réseau routier du département de la Dordogne est chargé dans Géoartémis et permet de réaliser des calculs d’itinéraires entre deux points (ex : contrôle et estimation d’un temps de route pour une intervention) ou bien des calcules d’isochrones depuis un point, en distance ou en temps pour estimer une zone de desserte depuis un centre de secours par exemple.

Calculs d’isochrones en distance ou en temps à partir d’un point


Exemple ci-après : calcul d’isochrones de 5, 10 et 15 minutes de temps de parcours à partir du Centre de secours de Lalinde pour estimer la zone couverte en fonction du temps d’intervention des sapeurs pompiers.

Menu de gestion des données


Ces outils permettent :

  • de créer des «post-it » numériques pour alerter le service prévision de la nécessité de créer ou de corriger des informations de la base de données : noms des voies et adresses, points de repères,…
  • de gérer la notion de disponibilité des points d’eau en temps réel. Cette information est utilisée dans le ticket de départ de l’intervention, seuls les 5 points d’eau disponibles les plus proches de l’intervention sont marqués.
  • Mise en place de consignes avec date de début et de fin et possibilité d’obliger l’opérateur à acquitter la consigne opérationnelle lors d’une prise d’appel. (Exemple de consigne ci-après : localisation des camps de scouts)

Gestion des Post-it


Consigne opérationnelle


Menu impression


Ce menu permet de faire des captures d’écrans ou bien d’imprimer la carte.

Deux mots sur l’administration du Système ArcGis Server Web

L’administration de GéoArtémis (ArcGis Server) se fait via ArcMap pour le paramétrage des données et la symbologie (réalisation de projet mxd) et ArcCatalog pour la publication des mxd.
 
Network Analyst est utilisé pour construire de graphe du réseau routier exploité pour les fonctions d’isochrone, de calcul d’itinéraire et de ré-ordonnancement des listes de défense.
 
ArcToolbox permet de générer les fichiers de cache pour l’affichage web des fonds raster photo aérienne et scan IGN à partir d’un mxd. Pour information, la génération du scan contenant l’atlas met environ sept jours…

Pour conclure…

La mise en place de cette solution cartographique dans le système de traitement de l’alerte a été  l’occasion pour le SDIS de faire évoluer de façon importante son SIG sur les points suivants :

  • Changement de la solution SIG existante vers les outils ESRI afin d’harmoniser les outils SIG du service Prévision avec les outils opérationnels,
  • Mise en place d’un nouveau SGBD Postgresql/PostGis (Système de Gestion de Bases de Données) et modélisation de la base prévision. Interfaçage de la base pévision Potsgres avec la base Artémis (Oracle), via l’ETL FME (Extract Transform Load) afin de faciliter l’exploitation et les échanges de données entre ces deux SGBD,
  • Migration de la solution d’édition des atlas opérationnels depuis les outils existants, vers le module d’édition d’atlas d’Esri et mise en lien direct de la base de données adresses de l’alerte avec celle servant à l’édition des index des atlas.

GéoArtémis® donne à la cartographie du SDIS24 une nouvelle dimension stratégique et devient un outil opérationnel de premier rang dans le mode de gestion des secours, depuis la prise d’appel par l’opérateur, en tant qu’outil d’aide à la localisation des interventions jusqu’au suivi de celles-ci par le CODIS (Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours).
 
Cet outil web devient également une vitrine pour le SIG du SDIS car il apporte une efficience opérationnelle  par une lisibilité et un partage immédiat des informations, ainsi qu’une valorisation des données SIG.
 

Perspectives de la cartographie web en bref :

  • Collecte de données depuis le terrain via des solutions nomades.
  • Accès à Géoartémis depuis les postes de commandement déployés sur les lieux d’opérations.

« Sauf autorisation préalable et écrite de l’auteur de la communication, toute reproduction, représentation, adaptation, traduction, et/ou modification ainsi que tout transfert sur un autre site web de tout élément composant cette communication en partie ou en totalité, est interdite. »

Copyrights :
 
SDIS24 et GIPATGéRi
SIS : Artémis® et GéoArtémis®
IGN : Scan250®, Scan100®, Scan25®, BDTOPO®, BDORTHO® 2009

  • Rejoignez-nous
  • FaceBook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin
  • YouTube
  • RSS
  • arcOrama
  • arcOpole
  • ArcEduc
  • PaperLi
© ESRI France 2014 | Mentions légales | Powered by LD SERVICES with Isotools Studio | Emarketing by Pullseo Powered by Pullseo