[error]

Plénière

Lors de la session plénière du 3 octobre au matin, l’actualité des produits et les orientations technologiques d’Esri ont été présentées à l’ensemble des participants. Les ateliers techniques ont été l’occasion de revenir plus en profondeur sur chacun des composants du système ArcGIS. Cette année, les ateliers techniques ont porté essentiellement sur la nouvelle version 10.1 d’ArcGIS.

Grands Témoins

C’est également avec beaucoup de fierté que nous avons accueilli le 3 octobre dasn l'après midi, 4 grands témoins qui nous ont fait découvrir leurs passions et leur vision :


Michel Serres, Philosophe,
membre de l’Académie Française et professeur à Stanford University

Né à Agen, Michel Serres descend d’une lignée de marinierspaysans ; diplômé de l’École Navale, il a servi pendant plusieurs années comme officier de marine sur divers vaisseaux de la Marine nationale. Diplômé de l’École Normale Supérieure de Paris, agrégé de philosophie, licencié en mathématiques, il a enseigné la philosophie à Clermont-Ferrand et à l’Université de Vincennes, puis l’histoire des sciences à la Sorbonne jusqu’en 1996.

Il a été élu à l’Académie française en mars 1990. Actuellement, il enseigne la philosophie en français à l’Université de Stanford en Californie. Depuis 1983, Michel Serres dirige le Corpus des oeuvres de philosophie en langue française.

Michel Serres considère la connaissance non pas comme une succession de domaines cloisonnés mais comme un ensemble sur lequel doit s’appliquer la réflexion, il prône et applique à lui-même les principes humanistes et préfère une tête bien faite à une tête bien pleine.

Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, il s’est penché sur l’éducation, les nouvelles technologies, les nouveaux comportements humains, l’écologie, le rapport entre l’art et la culture, les bouleversements de notre époque et nos rapports avec le monde. Il est l’un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

Dans ses chroniques hebdomadaires sur France Info, il donne sens à des événements qui façonnent notre monde ; elles ont été publiées en 2006 (tome 1), en 2007 (tome 2), en 2009 (tome 3) et en 2011 (tome 4) sous le titre : Petites chroniques du dimanche soir.

Michel Serres est venu partager, échanger et donner son éclairage sur des sujets et passions communes où la géographie occupe une place centrale.


Séverine Ikkawi,
Directrice déléguée de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre
et Eric de Kermel, Directeur Bayard Nature et Territoires

Au coeur de la randonnée, il y a toujours eu la carte. La carte pour préparer ses randonnées, la carte en main sur les chemins, la carte encore pour raconter, pour se souvenir.

Et puis, il y a un peu plus de 60 ans, des pionniers ont commencé à mailler le territoire français d’itinéraires de grande randonnée, les fameux GR®, sont apparus ensuite les GR de Pays et les PR (Promenade et Randonnée). Aujourd’hui, 7 000 bénévoles créent, entretiennent, balisent, décrivent 180 000 km de sentiers en métropole et à l’Outre-mer.

Leur mission : rendre accessible au plus grand nombre la pratique de la randonnée, la découverte des paysages, des terroirs, du patrimoine… le rêve, l’évasion sous les pas, dans la tête. La randonnée pour découvrir, pour apprendre, pour se retrouver avec les autres, avec soi-même.

La carte est toujours présente, pour travailler, gérer, informer, comprendre, proposer. Et la carte devient SIG, webSIG, on la partage, on la complète ou la modifie grâce à Internet, on la diffuse sur des sites, sur des tablettes, sur des smartphones. La carte de toujours, la randonnée de demain ? La technologie brise-t-elle le rêve et l’aventure ou, au contraire, les sert-elle ?

Nous vous avons proposé le regard croisé d’un amoureux de la nature qui a fait partager cette passion à travers ses publications et de la responsable du projet de développement numérique de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre.


Col Bruno Maestracci, Chef du COGIC,
le Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises, ministère de l’Intérieur.

Les Systèmes d’Information Géographique sont des outils d’aide à la décision particulièrement appréciés dans le domaine de la gestion des crises de tout type, qu’il s’agisse de catastrophe naturelle ou technologique. L’information géographique représente en effet un des dénominateurs communs les plus pertinents. Par son aptitude à fédérer la multitude d’informations disponibles mais surtout par sa capacité à les partager en permettant ainsi d’obtenir une vision commune. Les acteurs, lors d’une crise, sont en effet de plus en plus nombreux, l’organisation de leurs relations et les processus de décision doivent être rapidement opérationnels.

Conscient de ces enjeux, Bruno Maestracci s’est très tôt intéressé à l’Information Géographique et à son potentiel, et ce, aux travers de ses différentes fonctions. Il rejoint dès 1981 les services d’incendie et de secours, au niveau communal. Il occupera de nombreuses fonctions opérationnelles, dont celle de Directeur adjoint du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Corse du Sud en tant qu’officier supérieur des sapeurs pompiers.
Dans le cadre du programme de la Commission Européenne GMES (Global Monitoring for Environment and Security), il assure, pour le ministère de l’Intérieur, le rôle de coordonateur des projets européens « RIsk Eos » et « Preview ». Il est ensuite nommé chef de projet franco-indonésien post-tsunami de 2004 où il réalise le centre national de gestion des crises indonésien (BNPB).
Il dirige depuis 2011 le Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises. Le COGIC informe en permanence de nombreuses autorités de l’Etat, notamment le cabinet du ministre de l’Intérieur. Il organise les déploiements opérationnels nationaux et internationaux dans le domaine de la protection civile. Il constitue, en permanence ou en cas de dysfonctionnement grave, un outil unique pour réagir, suivre l’événement, coordonner l’ensemble des moyens de secours, humains et matériels, locaux ou nationaux, publics ou privés. Le COGIC est constitué d’un centre opérationnel de veille permanente (24h/24) et d’un centre de transmissions. Il suit en permanence tous les événements relevant du domaine de la sécurité civile.

Docteur en Sciences Juridiques, le Colonel Maestracci est également expert en gestion de crises auprès de l’ONU et de l’Union Européenne.

Le Colonel Maestracci est venu nous parler de son expérience en matière de gestion de crises et partager avec nous sa vision sur les usages et les potentialités de l’information géographique dans ces contextes.


Evénement

La Bibliothèque nationale de France possède la plus grande collection au monde de portulans, ces cartes marines enluminées sur parchemin, souvent rehaussées d’or, dont la plus ancienne connue date du XIIIe siècle. Innovation technique autant qu’objet de science et miroir de la quête d’un ailleurs, les portulans apparaissent comme de véritables oeuvres d’art.

Esri France devient cette année mécène de l’exposition « L’âge d’or des cartes marines » à la Bibliothèque nationale de France, véritable invitation à redécouvrir la mythologie des Grandes découvertes et des voyages au long cours. Cette exposition débutera le 23 octobre sur le site François Mitterrand de la BnF.

C’est dans ce cadre et pour nous présenter en avant première cette remarquable exposition que nous avons eu le plaisir d’accueillir le 3 octobre, Jean-Yves Sarazin, Directeur du département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France.

  • Rejoignez-nous
  • FaceBook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin
  • YouTube
  • RSS
  • arcOrama
  • arcOpole
  • ArcEduc
  • PaperLi
© ESRI France 2017 | Mentions légales | Powered by LD SERVICES with Isotools Studio | Emarketing by Pullseo Powered by Pullseo

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres

Cliquez ici